Découvrez l'histoire du sic bo

En effet, peu de casinos terrestres proposent une table dédiée à ce jeu de dés. Néanmoins, les choses semblent bouger un peu puisque quelques établissements français notamment ont ajouté ce classique asiatique à leur ludothèque. Je pense notamment au célèbre casino Barrière d'Enghien-les-Bains.

Au contraire, en extrême orient, le sic bo s'impose comme l'un des jeux les plus appréciés des joueurs. C'est d'ailleurs dans cette partie du globe qu'il a été inventé et qu'il s'est fait connaître. Pour en savoir d'avantage sur son évolution à travers les âges, voici un historique qui lui est consacré.

Voilà comment tout à débuter

Comme nous l'avons déjà évoqué en introduction, le sic bo provient du continent asiatique. Plus précisément, le jeu aurait été créé en Chine, il y a plusieurs siècle. Bien sûr, à l'origine, il était assez différent de la forme sous laquelle nous le connaissons aujourd'hui. A l'époque, on n'utilisait pas encore de dés mais de petits bouts de pierre. Très ancré dans la culture de l'empire du milieu, le sic bo a traversé l'histoire et s'est peu à peu imposé un peu partout en Asie grâce aux échanges commerciaux. Néanmoins, il n'était pas toujours baptisé de la même façon. Ainsi, aux Philippines notamment, il était connu sous le nom de salut lo. Quoiqu'il arrive aujourd'hui, on l'appelle sic bo dans l'ensemble des casinos terrestres d'extrême orient.

L'arrivée en occident

Durant de nombreux siècle, le sic bo est donc resté une spécialité asiatique. Ce n'est qu'à partir de la fin du 19 siècle qu'il a commencé à s'exporter en occident. C'est surtout aux Etats-Unis qu'il va se faire connaître grâce aux nombreux migrants chinois venus notamment pour participer à la construction du chemin de fer américain. Comme toujours, les américains vont peu à peu s'approprier le jeu. Il ne rebaptise alors en chuck luck, mais cette appellation tend de plus en plus à disparaître aujourd'hui.

Le sic bo aujourd'hui

Actuellement donc, le sic bo n'est pas particulièrement célèbre en Europe. Néanmoins, de plus en plus de casinos virtuels le proposent et quelques tables sont peu à peu ajoutées dans divers établissements terrestres. Le jeu s’internationalise donc petit à petit. Néanmoins, il a un peu perdu de sa superbe en Asie. Ainsi, en Chine par exemple, on lui préfère largement le baccarat et la roulette ou le blackjack notamment lui font de plus en plus d'ombre. Mais, quoiqu'il arrive, il reste quand même très apprécié dans tout l'extrême orient.